La rentr√©e pour 690 √©l√®ves en maternelle et √©l√©mentaire

La ville assure l'entretien des écoles primaires pour 690 enfants de la maternelle au CM2. Les TAP se poursuivent, toujours gratuitement. Cette année, conformément aux préconisations du Ministère, un accent particulier est mis sur la sécurité, pour une rentrée sereine.

Les effectifs

Selon les estimations √† ce jour, 690 enfants ont pris¬†le chemin de l’√©cole jeudi 1er septembre¬†:

  • 73 √† l’√©cole Labarraque,
  • 61 √† l’√©cole L√©gugnon,
  • 159 √† l’√©cole Pondeilh¬†dont 12 en ULIS (Unit√© Localis√©e pour l’Inclusion Scolaire),
  • 43 √† l’√©cole Pr√©vert,
  • 119 √† l’√©cole Navarrot,
  • 75 √† la maternelle Saint-Cricq,
  • 161 √† l’√©cole √©l√©mentaire Saint-Cricq dont 12 en ULIS (Unit√© Localis√©e pour l’Inclusion Scolaire).

Soit au total :

  • 203 enfants dans les classes maternelles,
  • 442 √©l√®ves dans les classes √©l√©mentaires (sans compter les 24 ULIS) dont¬†:
    • 81 √©l√®ves de CP,
    • 100 √©l√®ves de CE1,
    • 88 √©l√®ves de CE2,
    • 79 √©l√®ves de CM1,
    • 94 √©l√®ves de CM2

La rentrée des classes 2016 en images vidéo

Deux fermetures de classes

Deux fermetures de classes sont act√©es pour cette rentr√©e. Il s’agit d’une maternelle √† Saint-Cricq et d’une √©l√©mentaire, toujours √† Saint-Cricq.

Trois nouveaux directeurs et un nouvel inspecteur de l’Education Nationale

Trois nouveaux directeurs sont nommés dans les écoles oloronaises :

  • St√©phanie Mendoza √† l’√©cole Labarraque,
  • Francis Hourcade √† l’√©cole Saint-Cricq √©l√©mentaire,
  • Ma√Įtena Ferran √† l’√©cole Xavier Navarrot.

La ville souhaite la bienvenue √† Pierre Baziard, nouvel inspecteur de l’Eduction Nationale depuis cet √©t√©.

Le Guide de la rentrée

Distribué à chaque enfant en juin et donné à chaque famille lors des inscriptions, ce Guide de la rentrée compile toutes les informations pratiques utiles.
Egalement disponible en mairie ou en téléchargement ici. 

25¬†000 € de travaux factur√©s pendant l’√©t√© auxquels s’ajoute le travail des employ√©s municipaux en r√©gie (pour environ 40¬†000 €)

• peinture de trois classes √† l'√©cole Saint-Cricq (en r√©gie),

• peinture de deux classes √† l'√©cole Pondeilh et r√©fection des plafonds avec isolation phonique,

• peinture d'une classe √† l'√©cole L√©gugnon (en r√©gie) et r√©fection des volets roulants (pr√©vu),

• peinture d'une classe √† l'√©cole Labarraque,

• travail sur les abords des √©coles, entretien paysager, etc.

Les travaux les travaux dans les écoles ont mobilisé sept agents des services techniques pour un total de 1200 heures travaillées.

Un budget annuel de 1¬†700¬†000 €

Le budget investi chaque année pour les écoles publiques est conséquent. Les charges annuelles de fonctionnement représentent la part la plus importante, soit les salaires de plus de cinquante personnes (ATSEM, cantinières, référentes, agents d'entretien et d'animation).

Mais ce budget prend aussi en compte les travaux d'√©t√©, les √©quipements informatiques et num√©riques (lire ci-dessus), le mobilier, les fournitures scolaires, le transport du mercredi midi vers les centres de loisirs, le soutien aux classes de d√©couverte, le No√ęl des enfants, la participation aux sorties et aux voyages, etc.

Détails du budget :

• 12 000 €/an pour les √©quipements informatiques et les tableaux num√©riques

• 11 000 €/an pour du mobilier

• 50 000 €/an de fournitures scolaires

• 4 050 €/an de transport le mercredi midi vers les centres de loisirs

• 10 000 €/an d'aide aux classes d√©couverte

• 7 000 €/an pour le No√ęl des enfants

Le numérique dans toutes les écoles

A ce jour, toutes les écoles sont équipées en tableaux blancs et vidéo-projecteurs.

En revanche, toutes les classes ne sont pas √©quip√©es du module num√©rique et de l'ordinateur, √©l√©ments n√©cessaires pour rendre le tableau blanc interactif. Trois nouveaux modules ont √©t√© install√©s en ao√Ľt, pour un co√Ľt de 5500 € TTC, dans des classes des √©coles √©l√©mentaires Pondeilh et Saint-Cricq. Ce qui porte √† dix-huit le nombre de classes √©quip√©s en TNI (Tableau Num√©rique Interactif), soit plus de la moiti√© des classes.

L'équipement des classes a débuté il y a deux ans et devrait s'achever dans moins de deux ans.

La sécurité renforcée dans les écoles

Les ministres de l’√Čducation nationale, de l’Enseignement sup√©rieur et de la Recherche, de l‘Int√©rieur, et de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la For√™t, ont pr√©sent√© le 24 ao√Ľt dernier les mesures et les consignes de s√©curit√© qui concernent les √©coles et √©tablissements scolaires.

La ville d’Oloron Sainte-Marie travaille en coordination avec Nathalie¬†Gay-Sabourdy, nouvelle sous-pr√©f√®te. Une r√©union avec les services de l’Etat permettra d’en savoir plus en fin de journ√©e sur les √©l√©ments √† mettre en place.

Les enseignants sont inform√©s directement par l’Education Nationale. Les personnels municipaux vont recevoir une note avec les recommandations d’usage.

Les contr√īles d’identit√© seront renforc√©s¬†: les personnes venant chercher les enfants devront √™tre habilit√©es par les parents et justifier, au moins les premi√®res fois, de leur identit√©.

Par ailleurs, les proc√©dures d’ouverture et de fermeture des portails seront revues.

Ces mesures sont prises dans l’unique but d’assurer la s√©curit√© des √©l√®ves et des personnels des √©tablissements.

D’autres actions d√©j√† en cours se poursuivent, comme l’interdiction d’attroupement √† la sortie de l’√©cole, l’interdiction de stationner devant le portail, etc.

Le maire rappelle qu’il est responsable de la s√©curit√© sur son territoire.

Par ailleurs, devant la menace sp√©cifique d’attentat, trois exercices de s√©curit√© devront √™tre organis√©s dans chaque √©cole durant l’ann√©e scolaire. Le premier exercice, intitul√© “intrusion-attentat” aura lieu sur la premi√®re p√©riode, soit avant les vacances de Toussaint. Pour les tout-petits en maternelle, il prendra la forme de protocole ludique, par exemple l’apprentissage d’un geste pour signifier le silence complet de la classe, qui doit devenir comme un r√©flexe conditionn√©. Car l’adaptation aux r√®gles de s√©curit√© n’a pas pour but de devenir un exercice anxiog√®ne pour les enfants.