Une commune TEPCV des Landes invitée à Oloron

Le 13 février, des élus d'Escource, Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte, ont été reçus à Oloron Sainte-Marie afin de partager leur expérience.

La ville d’Oloron Sainte-Marie est engagée depuis plusieurs années dans une démarche environnementale forte. Les efforts consentis et les actions menées ont permis à la ville d’être reconnue en mai dernier Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte, TEPCV, par la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal. Ce label a permis à la Ville d'une part de se doter des moyens humains nécessaires à la création d'énergies propres sur la commune avec l'aide au recrutement d'une chargée de mission énergie, et d'autre part de récolter une subvention de 500 000 € qui va servir à moderniser l'éclairage public et à installer des panneaux photovoltaïques. 

Ce label, la petite commune d'Escource, dans les Landes, l'a également obtenu. Son maire Patrick Sabin a expliqué comment, très tôt, les citoyens ont été sollicités dans le projet. Leur participation était souhaitée "plutôt que de laisser faire des opérateurs exogènes avec qui l'argent ne serait pas resté sur le territoire". Une SEML, Société d'Economie Mixte Locale, a été créée en mars 2015. 

Les arguments de son homologue d'Escource ont convaincu le maire Hervé Lucbéreilh sur la question de la structure juridique. Oloron Sainte-Marie va donc étudier la possibilité de création d'une SEM qui pourrait présenter des capitaux publics, des investisseurs privés et des citoyens. Le président de la commission "Développement durable et transition énergétique" du CESEL (Conseil Economique, Social et Environnemental Local) était d'ailleurs présent tout au long de la rencontre. 

Par ailleurs, la ville a déposé un dossier supplémentaire : si sa démarche aboutit, de nouvelles sommes allouées, de l'ordre de 800 000 €, permettraient de concrétiser plus vite de prochains projets. 

 

Service rédaction, 15-02-2017 | Publié dans la catégorie Divers