La ville subventionnée pour la sécurisation des écoles

La ville a reçu une subvention exceptionnelle de 10190 euros qui finance 50% des travaux de sécurisation à effectuer dans les écoles dans le cadre du plan Vigipirate.

Depuis les attentats de Nice, le Gouvernement a actualisé le Plan Vigipirate afin de prendre en considération la vulnérabilité, face à la menace terroriste, de divers édifices publics.

Il s’agit notamment de protéger les écoles et les établissements scolaires du secondaire. Le fonds interministériel de prévention et de la délinquance (FIPD) a ainsi été abondé pour permettre aux collectivités de réaliser les travaux nécessaires au renforcement de la sécurité dans ces établissements.

Le programme pour lequel une subvention a été sollicitée consiste en la mise en place :

- de systèmes d’alarmes intrusion (distincts des alarmes incendies) ;

- d’un éclairage permettant une meilleure visibilité au niveau de l’entrée de chaque école ;

- d’un mobilier urbain sécurisant les abords des établissements.

De manière plus spécifique, trois écoles ont besoin que soit installé un système de visiophone notamment afin de vérifier l’entrée des individus.

Une école est particulièrement vulnérable au risque d’intrusion. Aussi, un muret d’une hauteur actuelle de 80 cm sera rehaussé à 2 mètres ainsi que son portail.

Les Services de l’Etat viennent d’informer Hervé LUCBEREILH, Maire d’Oloron Sainte-Marie, de l’octroi d’une subvention exceptionnelle de 10 190 € (soit 50 % du montant des travaux éligibles : 22 018 €) au titre du FIPD.