Plus de sécurité pour les écoles

La municipalité, qui a la charge des écoles élémentaires publiques de la ville, s'est attachée à respecter les recommandations du Plan Vigipirate.

Depuis les attentats terroristes et particulièrement celui de Nice en juillet dernier, le Gouvernement a actualisé le Plan Vigipirate afin de prendre en considération la vulnérabilité, face à cette menace, des divers édifices publics.

Le ministère précise qu’une « attention particulière doit être portée aux abords de l'établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves ».

La commune a sollicité le FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) pour financer les travaux nécessaires au renforcement de la sécurité dans les établissements scolaires publics du premier degré.

Un total de 10 190 € a été attribué, soit 50% des travaux, qui sont éligibles à cette aide :

  • De systèmes d’alarmes intrusion,
  • D’éclairage à l’entrée des écoles,
  • De mobilier urbain sécurisant les abords des écoles.