Les jeunes stagiaires pompiers arborent les uniformes de la ville

Six jeunes des Cordeliers et de Guynemer étaient en stage d'immersion professionnelle au Centre de Secours d'Oloron Sainte-Marie, vêtus avec des uniformes financés par la Ville.

Depuis 2014, le Centre d’incendie et de secours d’Oloron Sainte-Marie re√ßoit des stages de 4√®me et 3√®me en immersion professionnelle. La Ville a souhait√© encourager cette action de formation aupr√®s des jeunes en finan√ßant les uniformes que portent les stagiaires au cours de leur passage chez les pompiers.¬†Le 28 septembre 2017, le conseil municipal a vot√© une subvention exceptionnelle de 862 € √† l'association "Amicale des sapeurs pompiers d'Oloron" pour l'achat de tenues vestimentaires pour les stagiaires scolaire accueillis au Centre de Secours d'Oloron, dans le cadre du projet jeunesse.¬†La Ville a ainsi financ√© 8 uniformes mixtes comprenant un pantalon, une polaire, un t-shirt et un k-way et arborant les logos de la Ville et du Centre de secours.

Le chef du Centre de secours, Didier Isson, a remerci√© la Ville pour son soutien. Il a rappel√© combien toutes les op√©rations men√©es par son service n'ont qu'une finalit√© : l'int√©r√™t de la population. Convaincus que le citoyen est le premier maillon de la cha√ģne de secours, il multiplie les initiatives pour diffuser les gestes de premiers secours et diverses sensibilisations de s√©curit√©.¬†

Au cours de leur stage d'une semaine, les jeunes ont retenu l'apprentissage du¬†respect des autres, la discipline, l'esprit collectif. Ils ont en effet particip√© √† des activit√©s de coh√©sion comme un footing soutenu dans la boue, l'un de leurs meilleurs souvenirs de la semaine ! Ils ont d√©couvert le m√©tier et le quotidien des pompiers : ils √©taient t√©moins du d√©part en intervention, mais aussi du retour d'exp√©rience apr√®s cette intervention. Certains souhaitent en faire leur m√©tier en tant que professionnels, d'autres pr√©f√®reraient devenir volontaires car ils ont d'autres projets de carri√®re et l'un voudrait devenir ma√ģtre-chien. "Nous esp√©rons avoir allum√© en eux une petite flamme, peut-√™tre le d√©but d'un long parcours chez les sapeurs-pompiers", r√©v√©lait Didier Isson.¬†

Le maire Hervé Lucbéreilh a rappelé l'importance des services de secours organisés sans lesquels une ville ne peut pas fonctionner. "Il se passe tous les jours des événements", a-t-il expliqué, justifiant ainsi le soutien indéfectible de la ville au Centre de secours, avec lequel la collaboration est permanente et fructueuse.