Une horloge ancienne installĂ©e Ă  l'entrĂ©e de la salle du conseil

Jean-Pierre Boussary, ancien habitant d'Oloron, a fait don à la Ville d'une pièce rare, une horloge Paul Odobey fils de la fin du XIXème siècle.

La Ville reçoit parfois des dons d’objets historiques. Depuis 2014, six personnes ont ainsi offert des objets, ou plus souvent des ensembles d’objets, ayant un intĂ©rĂŞt patrimonial ou historique en lien avec la ville ou ses personnages cĂ©lèbres.

En janvier 2018, c’est une horloge rare de la manufacture de Paul Odobey qui a Ă©tĂ© offerte par Jean-Pierre Boussary. Actuellement girondin, M. Boussary a vĂ©cu et travaillĂ© pendant 17 ans Ă  Oloron Sainte-Marie et est notamment connu pour avoir initiĂ© la rĂ©habilitation de la chapelle du Faget et de celle de LĂ©gugnon. Il est venu Ă  Oloron le 15 fĂ©vrier pour mettre en place cette horloge, qui trĂ´ne dĂ©sormais Ă  l'entrĂ©e de la salle du conseil. 

Cette horloge est issue de la manufacture “Paul Odobey Fils” spĂ©cialisĂ©e dans les systèmes d’horlogerie monumentale pour Ă©glises, hĂ´tels de ville, Ă©coles, etc. Jean-Pierre Boussary, collectionneur d’objets anciens, avaient repĂ©rĂ© une horloge de ce type dans un clocher et s’Ă©tait alors mis en quĂŞte d’une pièce de cette manufacture. BientĂ´t âgĂ© de 80 ans, il envisage un changement de situation et a donc cherchĂ© Ă  revendre certaines de ces pièces de collection, dont ses enfants ne feront rien de particulier. Un seul acheteur sĂ©rieux s’Ă©tant prĂ©sentĂ© pour cette horloge, mais l’emprunt lui ayant Ă©tĂ© refusĂ©, Jean-Pierre Boussary a donc prĂ©fĂ©rĂ© donner l’horloge Ă  la mairie d’Oloron Sainte-Marie, pour plusieurs raisons : parce qu’elle sera visible du public comme dans un musĂ©e, parce qu’elle sera entretenue et parce qu’il « aime Oloron », de ses propres mots.

 

Service rĂ©daction, 15-02-2018 | Publié dans la catégorie Patrimoine