Du nouveau au FCO tennis

Le club vient d'inaugurer ses nouveaux vestiaires financés par la Ville et a dévoilé le nom de sa première salle couverte en l'honneur de son bénévole de toujours, Guy Labau.

Le FCO tennis disposait dĂ©jĂ  de vestiaires, sur une surface de 70 m2. Mais ces sanitaires vieux de 30 ans mĂ©ritaient une rĂ©habilitation. La municipalitĂ©, en accord avec le club qui Ă©tait demandeur de travaux de rĂ©novation, a donc dĂ©cidĂ© de faire rĂ©aliser ce chantier dont le montant s’est Ă©tabli Ă  45 365 € HT, soit 54 438 € TTC. La Ville a obtenu une subvention pour ces travaux, de l’ordre de 30%, de la part de l’Etat dans le cadre du FSIL (Fonds de Soutien Ă  l’Investissement Local).

Cette mise aux normes d’accessibilitĂ© aux personnes Ă  mobilitĂ© rĂ©duite, dans le cadre de l’Ad’Ap (Agenda d’AccessibilitĂ© programmĂ©e), s’est accompagnĂ©e de la rĂ©habilitation des locaux. Les vestiaires dĂ©sormais accessibles complètent ainsi la mise aux normes du bâtiment, dont l’accès avait fait l’objet de travaux d’accessibilitĂ© il y a quelques annĂ©es.

Ces travaux ont Ă©tĂ© impulsĂ©s par l’Ă©quipe de l’ancien prĂ©sident du club, Gilbert Duclos. Le nouveau prĂ©sident, Corentin De Sainte-Marie, se rĂ©jouit de cette mise aux normes et du gain de confort pour les adhĂ©rents.

Le service Bâtiments de la mairie Ă©tait maĂ®tre d’œuvre et maĂ®tre d’ouvrage du chantier, c’est-Ă -dire qu’il a gĂ©rĂ© la conception (plans), les appels d’offres et le suivi du chantier.

Plusieurs entreprises sont intervenues : Bordatto, Naya, Orsini, Poyer, Navarrot, Ayphassorho, Garcia, Aluminium concept oloronais. 

La soirée d'inauguration a été l'occasion de dévoiler une plaque dénommant la première salle couverte du nom de Guy Labau. Ce dernier a expliqué, grâce à des anecdotes sur son parcours de vie, comment il a pu défendre les intérêts du club pendant des décennies, à force de modestie, mais aussi de caractère et de tours de force. Au final, Gilbert Duclos a salué la dimension visionnaire de Guy Labau, notamment pour les investissements comme les salles couvertes, qui ne seraient plus possibles aujourd'hui. Il a aussi loué ses qualités humaines, sportives et de manager. 

Le président du comité directeur 64 de la Fédération de tennis, Pierre Bidegaray, a félicité tous les bénévoles et a mis l'accent sur la nécessite pour les clubs de développer des projets, en ajoutant que la Fédération répondrait présente pour aider financièrement à leur réalisation. 

De gauche à droite : Pierre Bidegaray, Daniel Lacrampe, Guy Labau, Pierre Serena, Hervé Lucbéreilh.

 

Service rĂ©daction, 19-07-2018 | Publié dans la catégorie Sports