Zéro phyto : des semis aux cimetières de Notre-Dame et de Sainte-Marie

Pour appliquer le zéro phyto dans les cimetières, la mairie engazonne les allées. L'entreprise "Jardin des vallées" intervient actuellement au cimetière de Sainte-Marie.

La loi de transition énergétique interdit l’utilisation de produits physanitaires depuis le 1er janvier 2017 pour le domaine public. Les particuliers doivent anticiper, car ils seront soumis à la même interdiction au 1er janvier 2020.

Sur les sept catégories d'espaces publics dont la mairie a la charge (massifs fleuris, parcs, terrains de sport, etc.), six sont en zéro phyto depuis déjà plusieurs années. La catégorie des cimetières y passe progressivement depuis bientôt deux ans.

Pour appliquer le zéro phyto dans les cimetières, la mairie engazonne les allées. L'herbe apporte de la fraîcheur en cas de canicule et un drainage naturel des sols lorsque la pluviométrie est importante. Après une expérimentation menée au vieux cimetière de Sainte-Croix, la méthode a été appliquée dans une partie du cimetière de Notre-Dame.

De nouveaux semis seront bientôt en cours de réalisation, dans la partie neuve du cimetière de Notre-Dame et au cimetière de Sainte-Marie (partie comprise entre le portail et le porche). La période des travaux est déterminée pour concilier saison de semis et fêtes de la Toussaint. La fraîcheur des premiers jours d’automne est la meilleure période pour réaliser le semis d’une pelouse. Les services municipaux doivent également rester vigilants à ce que les cimetières soient fonctionnels pendant la période de Toussaint.

Pour la réussite de ces travaux, la mairie demande aux usagers de différer les travaux sans urgence et d’éviter les interventions de début septembre à la fin d’année.

 

Service rédaction, 04-09-2018 | Publié dans la catégorie Environnement