Manifestation à l'école Prévert

Suite à la décision des autorités de supprimer un poste à l'école Prévert, parents, enseignants et élus se mobilisent.

La municipalité d’Oloron Sainte-Marie et son maire Hervé Lucbéreilh ont appris mercredi 5 septembre avec stupéfaction la volonté de la Direction Académique des Services de l’Education Nationale de procéder à la fermeture d’une classe à l’école Prévert. Ils tiennent à exprimer avec force notre soutien aux enseignants et aux parents d’élèves.

Jeudi 6 septembre, parents et élus occupaient l'entrée de l'école pour montrer leur indignation. 

Dans le redéploiement des effectifs prévus par le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale, l’école Prévert ne compterait plus que les tout-petits, la petite section et la moyenne section. Les effectifs de la grande section seraient reportés sur l’école Labarraque.

Outre le désagrément immédiat pour les familles (déplacements, séparation de deux fratries, changement d’habitude pour les enfants, etc.), la municipalité craint que cette décision ne mette en péril la pérennité de l’école Prévert. Même s’il s’agit de la plus petite école de la ville d’Oloron Sainte-Marie et que les effectifs scolaires montrent une diminution structurelle d’année en année, cette école reste la seule située au cœur du quartier historique de Sainte-Croix. Elle concourt au rayonnement culturel et social du quartier, au même titre que d’autres structures d’accueil des enfants et des jeunes comme la crèche, le Centre Social, le collège des Cordeliers...

Pour ces raisons, la Ville demande à Monsieur le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de maintenir l’ensemble des classes de l’école Prévert, pour le bien-être de tous les enfants et de leurs enseignants.