SĂ©curisation des abords du collège et du lycĂ©e

Suite à un accident survenu en mars dernier devant le lycée, des aménagements ont été mis en place pour améliorer la sécurité des jeunes.

Le 29 mars dernier, en sortant de cours à 17h, un lycéen se faisait renverser par un bus. Heureusement, plus de peur que de mal pour ce jeune qui a tout de même passé quelques heures à l'hôpital... Mais la question de la sécurité des jeunes était alors lancée et dès lors, la communauté éducative et les élus (Ville, Conseil Départemental en charge des routes, Conseil Régional en charge du transport scolaire), n'ont eu de cesse d'améliorer les équipements. 

C'est désormais chose faite. Depuis la rentrée, parents et élèves ont pu constater que le trottoir a été élargi de 2 m et que la voie d'accès des bus est rétrécie, réduisant ainsi potentiellement la vitesse des véhicules. Des barrières ont également été posées afin d'éviter les chutes éventuelles sur la voie et de canaliser le flux vers le passage piéton. 

Ce nouvel aménagement a été présenté le mercredi 12 septembre. Le maire Hervé Lucbéreilh a relaté les prises de décision rapide qui ont mené à ces aménagements et a parlé, plus largement, de la nécessité d'acquérir une attitude de sécurité aux abords de l'établissement, que ce soit au niveau de la vitesse ou du stationnement. 
Le nouveau proviseur du lycée, également principal du collège, Pascal Verdier, a remercie les différents acteurs pour cette "réponse rapide qui répond aux besoins de la communauté" et qui "rassure" les parents. 
Michel Minvielle, conseiller régional, a évoqué la sécurité, un enjeu majeur tant au niveau des circuits, des arrêts qu'aux abords des établissements. 
Jean-Claude Coste, conseiller dĂ©partemental, a rappelĂ© les compĂ©tences du DĂ©partement en matière de voirie et des collèges : le Conseil DĂ©partemental finance 50% de l'amĂ©nagement qui se charge environ Ă  20 000 € TTC. 

 

Service rĂ©daction, 13-09-2018 | Publié dans la catégorie Jeunesse