Mieux anticiper l'entretien de la voirie

Il manquait à la Ville un équipement capable de réaliser des reprises entières de tronçons routiers : c'est désormais chose faite, depuis cet été, grâce à l'acquisition d'un épandeur d'émulsion. Cet équipement permettra d'augmenter la surface de voirie reprise annuellement en se concentrant sur des zones en début de dégradation.

Une épandeuse d’émulsion, ou épandeur thermique, plus familièrement dénommée « bouille », est un équipement permettant de fixer un revêtement bicouche avec une préparation de bitume à chaud.

L’acquisition de l’équipement a coûté 24 550 € HT, sur le budget d’investissement.

La Ville espère que cet épandeuse d’émulsion permettra de mieux anticiper le vieillissement de la voirie communale en augmentant la surface traitée annuellement.

La ville consacre un budget annuel conséquent (375 000 € en 2018) pour des travaux de réfection de voirie. Dans cette enveloppe, on trouve des rues entières refaites par des prestataires extérieures notamment Eurovia, mais aussi de multiples petites campagnes de rebouchage de nids-de-poules.

La « bouille » demande une mise en œuvre trop importante pour être utilisée sur de simples rebouchages de nids-de-poules. Par ailleurs, la mairie souhaite poursuivre son partenariat avec les sociétés de travaux publics. L’épandeuse à émulsion permettra donc de réaliser des travaux complémentaires, à savoir, des campagnes de rénovation de rues, sur des zones faïencées (dont la surface craquelle), en prévention de nids-de-poules.

 

Service rédaction, 16-10-2018 | Publié dans la catégorie Travaux