Henri Combret prĂ©sente son 13Ăšme ouvrage

Le 21 janvier 2019, Henri Combret était en mairie pour présenter son dernier ouvrage "Du Béarn à l'Algérie, récit d'une tranche de vie 1944-1962".

Cette pĂ©riode 1961-1962, beaucoup de tĂ©moins l'ont occultĂ©e pendant longtemps, mais l'Ăąge aidant, il semble qu'il y ait aujourd'hui un regain d'intĂ©rĂȘt autour du devoir de mĂ©moire... C'est en ce sens qu'Henri Combret a Ă©crit ce 13Ăšme livre. Suite Ă  un article sur cette pĂ©riode contrastĂ©e, paru il y a un an, il a reçu de nombreux courriers et renouĂ© beaucoup de liens avec des personnes qui Ă©taient dans le mĂȘme rĂ©giment. "Avant, on ne voulait pas en parler, mais aujourd'hui, on veut fixer la mĂ©moire."

Il a donc dĂ©cidĂ© de faire partir son livre de ses premiers souvenirs d'enfance : l'Ă©cole maternelle mixte, la vie sociale dans les rues, les activitĂ©s avec le patronnage... Puis, devenu adolescent, il est tĂ©moin comme les autres des premiers dĂ©parts pour l'AlgĂ©rie, "dans l'indiffĂ©rence" explique-t-il. Il faudra d'autres tĂ©moignages, de jeunes du pays morts lĂ -bas, ou blessĂ©s, pour Ă©veiller petit Ă  petit les consciences. Avant que lui-mĂȘme n'y soit envoyĂ©. "L'annĂ©e des 20 ans, c'Ă©tait l'arrĂȘt de notre jeunesse Ă  tous", dit-il. Il raconte les 20 heures de cauchemar dans le bateau, l'arrivĂ©e paradisiaque au petit matin dans ce beau pays, "mais on n'Ă©tait pas lĂ  pour faire du tourisme". Suivra sa mission sur place, "ce qu'on appelait pudiquement le maintien de l'ordre". La plongĂ©e lente et insidieuse dans l'horreur : aprĂšs le cessez-le-feu, ce travail administratif de "tri des Harkis", leur dĂ©sarmement, le maintien de l'ordre Ă  Alger transformĂ© en "far west", les attentats, la mort qui plane, enfin l'indĂ©pendance pĂ©riode pendant laquelle il fut consignĂ©, cette indĂ©pendance fĂȘtĂ©e dans le sang... Bref, un livre qui retrace la vie d'un BĂ©arnais parmi le million et demi de jeunes Français appelĂ©s du contingent. 

Livre Ă  trouver au Salon du livre de Navarrenx les 26-27 janvier 2019 ou chez Arts et DĂ©lices, place de la CathĂ©drale Ă  Oloron Sainte-Marie. 15€

 

Service rĂ©daction, 21-01-2019 | Publié dans la catégorie Divers