Réhabilitation des canalisations de la rue d'Aspe

Les travaux de restructuration des réseaux d'eaux usées, pluviales et d'alimentation en eau potable de la rue d'Aspe ont débuté le 16 janvier 2019, pour une durée de 4 mois. Leur coût est conséquent : près de 517 000 euros HT au total, moins une aide financière de près de 90 000 euros de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne.

Un chantier à 516 948,49 € HT

Partie assainissement : 282 191,78 € HT
Partie eau potable : 237 756,71 € HT
La partie eau potable bénéficie d’une subvention de 87 969,98 € HT de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et d’une avance remboursable de 71 327.10 € HT.

Quelques chiffres assainissement :
360 ml concernés
120 branchements (eaux usées et eaux pluviales)

Quelques chiffres eau potable :
Remplacement de 450 ml de canalisation de distribution
Remplacement de 400 ml de canalisation de transport
Remplacement de 82 branchements individuels
Mise en place deux poteaux incendie supplémentaires + remplacement d'un poteau existant

L’entreprise Eurovia mobilisera sur ce chantier 8 personnes avec 2 camions et 2 pelles mécaniques.

Ces travaux entraîneront des perturbations au niveau de la circulation et du stationnement. Tant que le chantier se concentrera sur la portion comprise entre la place Saint-Pierre et la rue de Bitète, la déviation sera possible. En revanche, lorsqu’il s’agira de la portion située après le croisement, la déviation sera plus longue, par Soeix. Cependant, ces travaux nécessaires permettront d’améliorer la qualité du service et d’optimiser les réseaux, tout en limitant l’impact pour l’environnement.

A prévoir pendant les travaux
La rue et les habitations seront toujours accessibles aux habitants et aux secours.
Les travaux s’effectueront avec la rue barrée, c’est-à-dire que le stationnement et la circulation seront interdits pendant les travaux à l’avancement des zones de chantier. Mais une circulation alternée sera possible le week-end.
Des points de collecte des ordures ménagères seront installés en bout des rues d’Aspe et de Bitète.
Des coupures d’eau devront être opérées : les riverains seront informés dans leurs boîtes aux lettres.
Le chef de chantier sera présent en permanence pendant les travaux et pourra répondre aux questions des riverains.

 

Service rédaction, 29-01-2019 | Publié dans la catégorie Travaux