Modernisation du réseau d'eau potable

La Ville vient d'engager un chantier de 1,4 millions d'euros HT pour réhabiliter la canalisation entre la source du Lourtau, qui alimente 80% des besoins des Oloronais et des habitants de communes environnantes, et le réservoir du Bager.

La source du Lourtau, situé sur les pentes du Mail Arrouy au-dessus du Bager, alimente en eau potable 80 % des besoins des Oloronais et de 11 communes alentours. Seul problème, cela se fait via deux canalisations, l'une datant des années 1950 et l'autre de Napoléon III ! La Ville a donc décidé de remplacer ces canalisations vétustes sur 4 km. 

Le chantier vient de démarrer et s'effectuera en 2 tranches, jusqu'à début 2021. La première tranche, qui concerne 1,8 km de linéaire, coûtera 521 900 € HT et doit durer trois mois. 

La deuxième tranche est évaluée à 900 000 €, un coût qui dépendra aussi de l'opportunité de construire une micro-centrale. Alimentée d’une part par la canalisation consacrée à l’alimentation en eau potable et d’autre part  par une deuxième conduite destinée à récupérer les eaux de surverse, elle produirait l'énergie suffisante pour le fonctionnement des équipements relatifs au réseau d’eau potable (dispositifs de régulation, de traitement, de surveillance), et le surplus serait revendu à EDF. 

Reste à mesurer son éventuel impact sur la faune et la flore. Un pré-diagnostic ayant conduit à considérer une probabilité de la présence de plusieurs espèces à enjeu (desman, calotriton...), une étude de plus grande ampleur sera menée avec des investigations diurnes et nocturnes et des pêches électriques, sur quatre saisons, afin de confirmer ou d’infirmer la présence de ces espèces. Cette étude serait lancée milieu 2019 et durerait un an. 

 

Service rédaction, 26-03-2019 | Publié dans la catégorie Travaux