Le dojo porte le nom de Jean Benito

Le dojo de la salle Robert Scohy porte désormais le nom de Jean Benito, le créateur du club, qui était présent pour cet hommage.

Duand le Dojo Oloronais a propos√© de donner au dojo de la salle Robert Scohy le nom du cr√©ateur du club Jean Benito, la municipalit√© a imm√©diatement souscrit au projet. Le club, avec ses 240 licenci√©s dont 60% d’enfants, d√©veloppe v√©ritablement le sport populaire et inculque aux plus jeunes les bonnes valeurs sur lesquelles les arts martiaux ont fond√© leur r√©putation. Ainsi, il est acteur de la vie de la cit√©, dans le ¬ę¬†Sport Culture Vacances¬†¬Ľ, les centres de loisirs, la F√™te des associations... ¬†Il est aussi un vivier de sportifs de haut niveau, avec de nombreux m√©daill√©s, de nombreux podiums... Enfin, le personnage de Jean BENITO incarne √† lui seul toutes ces belles valeurs et il √©tait juste de lui rendre cet hommage appuy√©.

Historique du club

Le judo est introduit √† Oloron Sainte-Marie en 1950 par Ren√© Castaing, ceinture verte, qui √©tait militaire dans la Marine. En 1951, le CE Messier Sport int√®gre le judo dans son club corporatif dirig√© par Maurice L√©glise. Un nouveau pr√©sident du CE d√©cide alors de n’accepter dans le club de judo que le personnel de l’entreprise.

Jean BENITO, qui avait endoss√© son premier kimono dans le club d√®s 1951, fonde alors le FCO Judo Oloron en 1958 avec trois autres passionn√©s. Il passe ses katas avec ma√ģtre Kawaishi. Apr√®s 36 mois d’interruption en Alg√©rie, il reprend la comp√©tition et obtient sa ceinture noire. Seul grad√©, la responsabilit√© du club lui revient, √† 24 ans.

Les effectifs sont timides (15 licenciés), les finances inexistantes ainsi que les locaux. M. Filatrio devient en 1962 la première ceinture noire du club.

Les r√©sultats commencent √† para√ģtre et le judo est reconnu par les pouvoirs publics. Le maire M. Ebrard installe le club dans une salle plus adapt√©e qui permet d’accueillir plus de participants et de d√©velopper l’activit√©. Face au succ√®s, une autre salle est attribu√©e, √† la salle Palas o√Ļ le club pratiquera pendant 19 ans. Puis la salle Scohy est construite en 1994 et le club s’y installe.

Jean BENITO est rest√© √† la t√™te du club pendant 42 ans, jusqu’en 1999. Il a form√© une cinquantaine de ceintures noires, des champions d√©partementaux, r√©gionaux et une s√©lection pour le championnat de France.

En 1999, √† 61 ans, il d√©cide de se retirer pour passer le relais √† une nouvelle √©quipe qui h√©rite d’un club accueillant 120 licenci√©s. Christophe Gomez devient le professeur. Quelques ann√©es plus tard, le club est renomm√© Dojo Oloronais.

Christophe Gomez continue de d√©velopper l’activit√© et formera √† son tour de nombreuses ceintures noires, des comp√©titeurs, et une section ¬ę¬†baby judo¬†¬Ľ. Entre autres, il am√®ne 6 m√©dailles au National FFJDA dont 8 places de 5e et 7e en 5 ans et une vingtaine de s√©lections aux championnats de France.

Le club compte aujourd’hui 240 licenci√©s, une section judo, ju jitsu et a√Įkido.

 

Service r√©daction, 05-06-2019 | Publié dans la catégorie Sports