La chasse aux tags prend une nouvelle dimension

La Ville vient d'investir 6130 euros dans une machine à effacer les tags. Les agents municipaux interviennent sur le domaine public bien sûr, mais aussi sur le domaine privé, après accord du propriétaire.

37 agents des services techniques sont quotidiennement sur le terrain pour assurer le maintien du cadre de vie, sans compter les responsables qui, depuis leurs bureaux, coordonnent et optimisent le travail des agents, mais qui circulent aussi dans la ville. Ils agissent pour nettoyer les trottoirs, désherber les allées... et leur mission va même jusqu’à ôter les tags au nettoyeur haute pression, tâche pourtant à la charge des propriétaires.

Pour mieux enlever les tags sans agresser le support, la Ville vient d'acquérir une aérogommeuse, qui projette un grain hyper fin via un compresseur. 

L’action municipale s’effectue aussi dans la pédagogie et le dérivatif. Se contenter de nettoyer ou sanctionner quand cela est possible serait méconnaître le besoin artistique exprimé. C’est pourquoi les cultures urbaines font partie intégrante de la politique jeunesse de la Ville, à l'image du prochain festival Urbanival. 

 

Service rédaction, 05-07-2019 | Publié dans la catégorie Travaux