Noces d'or

Cette année, quatre couples oloronais étaient à l'honneur pour la cérémonie des Noces d'Or.

Comme chaque année, la Mairie d’Oloron Sainte-Marie profite du mois de la Saint-Valentin pour organiser une réception pour les couples domiciliés à Oloron Sainte-Marie fêtant leurs Noces d’Or en 2020.

Cette année, quatre couples étaient à l’honneur :

- Odette et Jacques ITURRIA, mariés le 26 février 1960

- Marie-José et Alfred BARRABES, mariés le 9 juillet 1960

- Andrée et René DÉSOLÉ, mariés le 31 mars 1967

- Simone et Vicente GONI, mariés le 19 juin 1970

La particularité de ces couples oloronais est d’avoir tous été mariés à Oloron Sainte-Marie. Certains, comme les époux GONI, ont suivi une carrière professionnelle à Paris avant de revenir à Oloron à l’heure de la retraite.

Étaient invités à participer à cette cérémonie, les couples mariés en 1970 ou avant s’ils n’avaient pas déjà été honorés. Ce sont donc les noces d’Or, soit 50 ans de mariage, pour les époux GONI. Mais les époux DÉSOLÉ fêtent cette année leurs noces de merisier (53 ans de mariage) et les époux ITURRIA ainsi que BARRABES fêtent leurs noces de diamant (60 ans de mariage).

 

Quelle est la recette de la longévité de leurs couples ?

Simone GONI met en avant la confiance, ainsi que les trois enfants qui les ont « soudés » tout comme leurs 8 petits-enfants.

Andrée DÉSOLÉ admet qu’il faut de la « patience », « ce dont on se rend compte avec la maturité ». Leurs deux enfants, leurs quatre petits-enfants et le fait de vivre dans ce petit paradis qu’est Saint-Pée les a aussi aidés à ne pas voir les années passer.

Pour Odette ITURRIA dont le couple dure depuis 60 ans, le fait de « bien s’entendre » est primordial. Elle aussi cite leur fils comme ciment du couple et trouve important qu’ils aient toujours travaillé tous les deux.

Marie-José BARRABES raconte que leur couple a vécu des hauts et des bas ainsi que des épreuves. Mais leurs caractères s’équilibrent et même s’ils ne sont pas toujours d’accord, ils ont su faire des concessions mutuelles.

 

Service rédaction, 17-02-2020 | Publié dans la catégorie Divers