La convention d'adhĂ©sion est validĂ©e

Le territoire du Haut-Béarn a su mobiliser l'ensemble de ses partenaires autour du programme "Petites villes de demain". La première réunion du comité de projet a eu lieu vendredi 29 janvier, notamment pour valider la convention d'adhésion qui sera prochainement signée par les partenaires.

Des représentants de l'Etat, de la Région, du Département, de chambres consulaires, des bailleurs sociaux, des techniciens, et bien sûr des élus de la Ville et de la CCHB étaient présents vendredi 29 janvier pour installer le 1er comité de projet du programme "Petites villes de demain". 

Pour rappel, il s'agit d'un programme lancé par l'Etat en direction des villes de moins de 20 000 habitants, qui font office de centralité pour des territoires ruraux bénéficiant de pôles de centralités secondaires, et sur un territoire où sont repérés des besoins de revitalisation. C'est d'ailleurs parce que notre territoire correspond parfaitement à la cible fixée qu'il a reçu le label. 

Le sous-préfet Christophe Pécate a rappelé que le département compte une vingtaine de labels. L'Etat s'engage à financer à 75% un poste de chef.fe de projet qui sera un animateur de cette dynamique sur le territoire du Haut-Béarn et qui pourra présenter un diagnostic, des chiffrages puis une présentation d'un projet aux différentes instances pour recueillir leur participation financière. 

Un travail d'études ayant déjà été mené, autant à Oloron que sur le territoire de la CCHB, la convention sera certainement parmi les premières à être signée. L'enjeu est de taille : les collectivités ont 18 mois pour lancer leur projet. Selon le maire Bernard Uthurry, ce projet devrait avoir pour armature l'axe de traversée d'Oloron qui comprend notamment la rue Louis Barthou et la rue Révol. Aménagements urbains, création d'ilôts de fraicheur pour favoriser la "biodiversité ordinaire", priorités inversées en terme de circulation, attention accrue envers l'habitat et le commerce, figurent parmi les pistes opérationnelles qui devraient être retenues pour transformer cet axe.