Le précurseur de la science-fiction a vécu à Oloron !

Enrique GASPAR y RIMBAU (1842-1902), écrivain et diplomate espagnol, fut un précurseur du roman de la science-fiction : il vécut et mourut à Oloron Sainte-Marie, comme on l'a découvert récemment.

Enrique GASPAR y RIMBAU naquit dans un milieu modeste, ses parents étaient acteurs. A la mort de son père, sa famille s’établit à Valence où il abandonna ses études de philosophie pour travailler.
Son amour des lettres se révéla très tôt : à 13 ans, il écrivit sa première zarzuela (opéra léger), à 14 ans il était rédacteur de “La Illustracion Valenciana” et à 15 ans il rédigea sa première comédie mise en scène par sa mère.
A 23 ans, il épousa une jeune aristocrate. A 27 ans, il devint diplomate et, dès lors, voyagea beaucoup avec son épouse et ses enfants. Il n’en poursuivit pas moins sa carrière littéraire puisqu’il écrivit de nombreuses chroniques et œuvres, devenant pionnier du théâtre social en critiquant les valeurs bourgeoises.
Ecrivain visionnaire, inspiré par son contemporain Jules VERNE, il publia en 1887 un roman de science-fiction “El anacronopete” mettant en scène une machine à explorer le temps.
Entre deux missions diplomatiques, il s’établit un temps à Oloron Sainte-Marie où il revint après la mort de son épouse. Il s’y installa avec sa fille et la famille de cette dernière, jusqu’à sa mort en 1902.

Acte de décès de la mairie d'Oloron Sainte-Marie.

 

Service rédaction, 23-02-2016 | Publié dans la catégorie Culture