Inauguration du kiosque de l'OCAPO

L'Office du Commerce et de l'Artisanat du Piémont Oloronais (OCAPO) a quitté ses locaux de la rue Louis Barthou pour emménager dans son nouvel espace : le kiosque de la place de la résistance.

Ancien Office de Tourisme puis Office des Sports, le kiosque bénéficie d’une situation incomparable en termes de visibilité. Il se trouve en plein centre-ville, entouré de nombreux commerces dont des restaurants, à l’entrée du marché hebdomadaire du vendredi et en plein cœur d’une place dont la fréquentation est très importante (à ce jour, le trafic routier y est de 12 000 véhicules/jour).

L’OCAPO dispose désormais d’une vitrine idéale pour mener à bien sa mission de valorisation des commerçants, artisans et garagistes du Piémont Oloronais. Mission à laquelle s’ajoutent l’accompagnement et le soutien au tissu économique local ainsi que l’expertise et la force de proposition pour ces entreprises.

Par la mise à disposition d’un local communal et son réaménagement complet en régie municipale, Oloron Sainte-Marie tient à rappeler combien ce rôle assuré par l’OCAPO est au cœur de ses préoccupations. Hervé LUCBEREILH, maire d’Oloron Sainte-Marie, a placé l’économie et l’emploi en tête de son action municipale, avec l’assainissement des finances.

Un local totalement réaménagé pour accueillir l’Office du Commerce et de l’Artisanat

Près de 100m² composent les nouveaux locaux de l’OCAPO : plus de 60m² en rez-de-chaussée et environ 30m² au sous-sol.Retour ligne automatique
Le kiosque est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Nature des travaux : Retour ligne automatique
o peinture de l’extérieur et de l’intérieur ;Retour ligne automatique
o pose d’un revêtement de sol ;Retour ligne automatique
o remise aux normes de l’électricité et rééquipement énergétique ;Retour ligne automatique
o nettoyage du toit (retrait de la mousse) ;Retour ligne automatique
o jardinage (réaménagement des abords du kiosque).

Sur le plan de la décoration, une déclinaison de gris a été retenue : gris clair pour les sols, gris taupe pour les peintures murales.

Les travaux ont duré environ un mois et ont mobilisé au total, à tour de rôle, sept agents municipaux dans les métiers suivants : peintre, électricien, menuisier, charpentier, maçon et jardiniers.

Montant du réaménagement

Le montant total des travaux est de : 13 200€.Retour ligne automatique
Les matériaux nécessaires au chantier ont coûté un total de 5 000€, 1 400€ pour la communication visuelle et 300€ pour le mobilier.Retour ligne automatique
La main d’œuvre est réalisée en régie, elle est quantifiable à hauteur de 6 500€.

 

Service rédaction, 08-03-2016 | Publié dans la catégorie Economie