Histoire et Patrimoine

Archéologie
Oloron Sainte-Marie ville bimillénaire offre de nombreux vestiges archéologiques invisibles mais connus.

La richesse du patrimoine archéologique de la Ville a mené le Service Régional d’Archéologie d’Aquitaine a élaboré une carte archéologique visant un périmètre sensible à l’intérieur duquel les travaux portant atteinte au sous-sol font l’objet d’une surveillance particulière. Parallèlement plusieurs travaux de recherche ont pu être menés afin de mieux connaître l’histoire ancienne de la Ville.

De nombreux vestiges ont ainsi pu être mis au jour et étudiés : quartier antique (Ier /Vème siècles) de la zone Guynemer, thermes de la cité fondés au Ier siècle, remparts du quartier Sainte-Croix des périodes antique (fin Vème / début VIème siècles) et médiévale (XIIème/XIVème siècles), sépultures mérovingiennes et médiévales aux abords de la cathédrale Sainte-Marie…

La plupart des objets issus des fouilles sont exposés, après avoir été étudiés, à la Maison du Patrimoine.

Zoom : de nouvelles données sur la cité antique

Le travail de recherche réalisé par les historiens et archéologues a permis de comprendre la chronologie de la fondation d’Iluro, son organisation géographique sur les terrasses alluviales de l’actuel quartier Sainte-Marie avec, notamment, une répartition de l’habitat et des activités autour d’au moins un axe central desservant vraisemblablement le forum qui n’a pas encore été découvert.

Preuve de l’importance de la cité, l’établissement, dès le Ier siècle, de thermes permettant l’accueil d’une population importante et sans doute créés par des édiles locaux désireux d’asseoir leur puissance auprès de leurs concitoyens.