Histoire et Patrimoine

Les musées et le symposium de scuptures
La ville d’Oloron Sainte-Marie présente une partie de son patrimoine dans quatre musées : la Maison du Patrimoine, la Tour de Grède, la crypte Notre-Dame et le Trésor de la Cathédrale.
En vous promenant dans les rues et parcs d’Oloron Sainte-Marie, vous découvrirez plusieurs sculptures contemporaines.

Les musées

Située à la confluence des gaves d’Aspe et d’Ossau, Oloron Sainte-Marie préserve et valorise un patrimoine historique riche et diversifié. Quatre musées à découvrir : la Maison du Patrimoine, la Tour de Grède, le Trésor de la Cathédrale et la Crypte Notre-Dame.

LA MAISON DU PATRIMOINE
La Maison du Patrimoine, tout comme la tour de Grède sa voisine, est l’une des demeures remarquables d’Oloron Sainte-Marie. Au cœur du quartier médiéval, cette maison de caractère du XVIIIe siècle, est un véritable petit musée archéologique, ethnographique et historique. Partez à la découverte du passé antique d’Iluro. Contempler les boiseries d’époque, conservées au sein de cette demeure dite de Lostal. Profitez de cette halte pour vous plonger dans un véritable petit jardin médiéval, bercé par le bruit de l’eau. La cuisine n’est pas loin, le repas d’un béarnais s’y prépare.
Infos pratiques :
La Maison du Patrimoine se situe Rue Dalmais, au cœur du quartier médiéval, à deux pas de l’Eglise Sainte-Croix. Elle est gérée par le service Patrimoine de la Mairie d’Oloron Sainte-Marie. Entre le 1er juillet et le 31 août, ouverture tous les jours sauf le mardi, entre 14h et 19h. ENTRÉE GRATUITE !

LA TOUR DE GREDE
La Tour de Grède, à quelques pas seulement du musée, n’en fut pas toujours une ! Le premier édifice comprenait seulement un rez-de-chaussée. Probablement dédié au commerce, le bâtiment prend ensuite de l’ampleur et deux étages sont ajoutés à l’espace commercial. Ainsi, les propriétaires annoncent leur rang social et leur aisance. Ce Monument Historique, silhouette bien connue des Oloronais,  vous présente une collection atypique d’animaux des Pyrénées. Partez à la découverte de la faune locale, à la rencontre de l’ours ! Osez grimper. Quelques marches vous séparent du belvédère et de son panorama à 360°. Au loin, les Pyrénées béarnaises ; une vue à couper le souffle !
Infos pratiques :
La Tour de Grède se situe Rue Dalmais, au cœur du quartier médiéval, à deux pas de l’Eglise Sainte-Croix et de la Maison du Patrimoine. Elle est gérée par le service Patrimoine de la Mairie d’Oloron Sainte-Marie. Entre le 1er juillet et le 31 août, ouverture tous les jours sauf le mardi, entre 14h et 19h. ENTRÉE GRATUITE !

LE TRESOR DE LA CATHEDRALE
Oloron, riche de ses trésors, vous propose d’explorer celui de l’ancienne cathédrale Sainte-Marie. En compagnie d’un guide-conférencier, décrypter les secrets du portail roman, qui fait à lui seul la renommée de l’édifice. Un véritable banquet médiéval s’y prépare. Osez pénétrer au sein des deux chapelles contenant le « Trésor de la cathédrale », à la découverte de pièces d’or et d’argent. Laissez-vous surprendre par une petite crèche sculptée dans du cœur de chêne représentant la vie béarnaises au XVIIe siècle. Osez pousser les tiroirs d’un imposant chapier, et admirez la collection de vêtements sacerdotaux qui s’y trouvent.
Infos pratiques :
Le Trésor se situe au sein de la cathédrale Sainte-Marie, dans le quartier du même nom, à quelques minutes à pieds du parking Monseigneur Daguzan.  Il est géré par le service Patrimoine de la Mairie d’Oloron Sainte-Marie. Entre le 1er juillet et le 31 août, ouverture tous les jours sauf le mardi, entre 14h et 19h. ENTRÉE GRATUITE !

LA CRYPTE NOTRE-DAME
Après toutes ces émotions, nous vous proposons une halte à la crypte Notre-Dame. Un lieu atypique, propice à la méditation. Située au-dessus de nombreuses sources, sa fraicheur s’apprécie en été. L’occasion de découvrir le musée d’art sacré qu’elle contient, composé de tous les objets autrefois utilisés dans les nombreux édifices religieux de la ville. Laissez-vous bercé par le quartier des foires et des marchés, au son des cloches de Notre-Dame.
Infos pratiques :
La crypte se situe sous l’église Notre-Dame, dans le quartier du même nom, à quelques minutes à pieds de la Mairie. Elle est gérée par le service Patrimoine de la Mairie d’Oloron Sainte-Marie. Entre le 1er juillet et le 31 août, ouverture tous les jours sauf le mardi, entre 14H et 19H. ENTRÉE GRATUITE !

Le symposium de sculptures

L’association CAMINO est à l’initiative de l’installation dans la ville de plusieurs sculptures d’art  contemporain évoquant à leur manière les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Au Parc Pommé, POPAS (halte en roumain) réalisé par Alexandru ARGHIRA, est un gigantesque lit, œuvre composite, assemblage d’éléments divers.
Au Parc Pommé également, GALILEO est une sculpture conceptuelle d’Amédéo GABINO qui exalte la technologie. C’est un travail sur le volume et l’espace, utilisant l’acier Corten pour une œuvre abstraite rigoureusement opposée au romantique POPAS.
Dans les lacets du Biscondau, LE GENIE DES PYRENEES de Mark Brusse veille sur Oloron. Sur un autel de marbre rouge du Languedoc, cet artiste a installé un énorme galet couronné d’un masque de bronze.
En haut de la Promenade Bellevue, CHI de l’irlandais WARREN apaise par ses lignes courbes, son arc épuré minimaliste et son impression d’inachevé, laissant suggérer un monde ouvert.
Dans l’allée du Fronton, LE DEVELOPPEMENT DE LA TRACE de Jorge DUBON est un ruban de marbre qui se déroule au cœur de la ville.
Le parc BOURDEU abrite PHYSIOCHROMIE POUR OLORON SAINTE-MARIE, féérie de couleurs changeantes imaginée par l’artiste vénézuelien CRUZ-DIEZ, l’un des inventeurs de l’Op-Art.
Promenade BOURDEU, UNE PAISIBLE SENTINELLE de l’artiste Guy DE ROUGEMENT surplombe le gave d’Aspe, telle une girouette immobile, sentinelle pacifique repère pour les navigateurs.
Aux alentours de la cathédrale, en direction de la rue Révol, DEPART de l’algérien MOHAND AMARA symbolisent deux personnages s’enlaçant, faits de métal et grillages recouverts d’une couche de béton couleur crème.
Sur le giratoire de Bidos, sur la route de la vallée, LA PORTE D’ASPE de l’aragonais Pedro TRAMULLAS porte des symboles indiquant que son œuvre est dédiée au soleil du verseau, ère nouvelle.
Aux côtés de l’église d’Agnos, LA CANTATE de Gérard KOCH est une œuvre de bois et de verre dont la structure exprime une élévation, une spiritualité pour finir dans une sorte de musicalité.

De nouvelles sculptures en ville

Le Symposium est aujourd'hui complété par un plan d'enrichissement patrimonial dont le but est de mettre l'art à la portée de tous. Différentes oeuvres acquises par la Ville au fur et à mesure des opportunités trouvent aujourd'hui leur place :
- Deux fontaines remises en eau : une fontaine dotée d'un bassin semi-circulaire sur le parvis de la cathédrale, une fontaine à tête d'ange en haut de la rue Labarraque,
- La partie inférieure d'une colonne toscane romaine place des Thermes (rue de Révol),
- Un Faune et un Hercule Farnèse au Jardin du Séminaire,
- Un cadran en pierre à l'intérieur de la cathédrale.