Ville Nature

Phyto 0

La loi de Transition Énergétique Pour la Croissance Verte (TEPCV) du 22 juillet 2015 prévoyait l'objectif du zéro pesticides pour l'ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017. L'objectif phyto zéro se traduit donc par l'interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries accessibles ou ouvert au public.

De plus, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel sont interdites depuis le 1er janvier 2019. Cette mesure concerne tout particulièrement les jardiniers amateurs. A noter que les produits de bio-contrôle, qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique, peuvent être utilisés.

Il a été prouvé que l'usage systématique et répété de produits phyto-pharmaceutiques, tels que les désherbants ou les pesticides chimiques, avait un impact particulièrement nocif sur la santé des écosystèmes et des êtres vivants. Devant ces problématiques il est important de diminuer tant que faire se peut l'usage des intrants chimiques. Ces mesures servent tout autant à protéger les gens qui fréquentent les espaces publics et les particuliers que les agents techniques qui travaillaient jusque là au contact de ces produits.