Ville Nature

Parcs et jardins
Oloron Sainte-Marie met en valeur son patrimoine naturel dans des parcs et jardins très différents.

Le Jardin Public
L’idée de doter Oloron Sainte-Marie d’un jardin public remonte à 1889, avec l’acquisition d’un terrain, en parallèle de la création du quartier de la gare. En 1898, un projet d’aménagement émerge, dont les grandes lignes sont encore celles d’aujourd’hui. Ce jardin, de forme rectangulaire, s’étend sur 2,8 hectares.
L’axe du jardin assure une perspective depuis le pont Sainte-Claire. Au centre du Jardin public, un kiosque à musique trône au milieu d’un espace circulaire. À l’origine, deux bassins à jets étaient prévus de part et d’autre du kiosque. Un seul a finalement été réalisé, l’emplacement du deuxième abrite l’aire de jeux pour enfants. En 1925, la colonne du monument aux morts est inaugurée. Elle a été réalisée sur les plans de l’architecte Geisse, qui travailla à la même époque sur la construction de l’église Notre-Dame.
Au fil du temps, le Jardin public a connu certains aménagements. Mais il conserve sa vocation de lieu de promenade au coeur de la ville. Il accueille également de nombreuses manifestations, notamment des concerts & spectacles dans le cadre de Quartiers d’été, ou encore la foire aux animaux, la fête des associations et la Garburade en septembre, et les animations de Noël organisée autour de la patinoire de glace et la Fête des enfants en juin.
Aujourd'hui, il fait l'objet de toutes les attentions des politiques publiques et des urbanistes : en plus de devenir la future entrée de ville après la mise en place de la déviation Gabarn/Pont Laclau, le Jardin Public et les rues qui l'entourent constituent le centre-ville qui manque à Oloron Sainte-Marie.

Le Parc Bourdeu
Surplombant le gave d'Aspe, le parc Bourdeu offre un cadre propice à la détente, à deux pas des commerces et terrasses du centre-ville.
Parc contemporain créé en 2001 d’une surface de 1,5 ha, ce site est aujourd’hui l’un des deux espaces verts les plus fréquentés de la commune avec le Jardin public. Le point fort de l’aménagement de ce site a consisté à la mise en forme des rives du gave. À l’origine, il s’agit d’une forte pente composée de ripisylve et de broussailles. Il a fallu dégager le site, creuser des allées pour créer des accès en bord de gave. Au final, le paysage a été modifié de façon spectaculaire. Le service a choisi de lui attribuer un entretien différencié : le bas de la pente est très naturel, la partie supérieure est plus agencée et entretenue.

Le Parc Pommé
Ce grand parc arboré se situe à l’entrée de la ville, au nord de la route de Pau. Dans cet espace de 38 000 m², on dénombre 383 arbres de 34 variétés différentes, qui sont pour certains des arbres remarquables, notamment un bouquet de hêtres magnifiques.

La promenade Bellevue
Située sous le collège des Cordeliers, dans le quartier de Sainte-Croix, la promenade Bellevue porte bien son nom. C’est un des plus beaux belvédères sur la ville.

L'aménagement paysager de la Confluence
Ce site autrefois industrialisé est aujourd'hui devenu un espace ouvert à la circulation piétonne permettant, depuis la pose des passerelles, de relier le quartier de la Mairie à celui du Jardin Public et de la gare. L'architecte Michel CORAJOUD a dessiné les grandes lignes de cet aménagement de façon volontairement simple avec des matériaux issus de la tradition (pierres d'Arudy, calades, bois).